EPS Saint-Berthuin

La dyslexie

lundi 19 janvier 2009 par Webeps

Définition - Exemple - Dépistage - Rééducation

Définition

"Un enfant est dit dyslexique lorsqu’il éprouve des difficultés spécifiques et persistantes (par exemple des confusions auditives ou visuelles, des omissions, etc.) lors de l’apprentissage de la lecture (décodage) et, dans la plupart des cas, de l’orthographe (codage). Ces difficultés contrastent parfois ou souvent avec des apprentissages scolaires normaux dans les autres domaines…"

Marianne Klees

Un enfant ne commet des erreurs en lecture et en écriture… que lorsqu’il commence véritablement l’apprentissage de la langue écrite, c’est-à-dire entre 5 et 8 ans ! Lorsqu’ils entrent à l’école primaire, tous les enfants commettent des erreurs. A un certain moment, ils confondent un b et un d, un u et un n, … C’est un phénomène normal et transitoire. Mais si les difficultés persistent au-delà de 7 ans (et surtout en fin de 2e année), alors on peut vraiment penser à la dyslexie... D’où le rôle important de l’instituteur !!

Exemple

Voici comment Louis et Mélissa, tous les deux âgés de 12 ans, lisent, durant une minute, le texte ci-après. Vous pourrez mettre en parallèle les lectures entendues avec les signes d’une dyslexie décrits ci-dessous ("Alerte après 7 ans... ou 9 ans")

Le lion et la souris

Un lion dormait au soleil quand une souris le réveille en passant sur sa patte. Le lion attrape la souris par la queue, la souris crie de peur. - Ne me tue pas ! Laisse-moi partir, je te le revaudrai un jour - Tu es bien trop petite pour m’aider à quelque chose. Je te laisse partir car tu ne vaux pas la peine d’être mangée Louis

WAV - 763.6 ko
Louis lit…

Mélissa

WAV - 763.6 ko

Retour au menu

Dépistage

Alerte avant 6 ans

* Un bavage persistant * Des difficultés de coordination lors de l’alimentation ou de l’habillage * Troubles moteurs mineurs au niveau de la motricité fine des doigts, du poignet et des lèvres notamment * L’enfant colorie longtemps en dépassant… * Une maladresse importante (au football, l’enfant dyslexique se sent incompétent alors qu’à la course où intervient la motricité globale de tout le corps, il peut être un excellent athlète) * Un retard persistant du langage et de la parole * Des troubles du rythme * Des difficultés d’orientation spatio-temporelle, des confusions gauche-droite * Des troubles de la concentration et de l’attention… sur fond d’hyperactivité

Alerte après 7 ans… ou 9 ans

* Confusions visuelles de lettres ou ensembles de lettres qui se ressemblent : p-b, q-d, au-ou, m-n, … (alerte après 9 ans) * Confusions auditives de lettres : fache pour vache * Omission de certaines lettres ou syllabes : camel à la place de caramel * Inversion de lettres ou de syllabes au sein d’un mot : pormener au lieu de promener * Additions de lettres : carcamel au lieu de caramel * Erreurs dans la reconnaissance de sons complexes : ail, euil, … (alerte après 9 ans) * La lecture à haute voix est souvent saccadée, lente, hésitante, mauvaise compréhension de ce qui est lu

Retour au menu

Rééducation

Les instituteurs renvoient volontiers aux parents l’image d’un enfant paresseux et inattentif… Cependant, cet enfant n’a-t-il pas un trouble spécifique de l’apprentissage (la dyslexie) au point qu’il est en situation d’échec ? Ainsi, puisque l’école est pour lui une situation d’échec permanent, il a tendance à fuir et à s’en désintéresser.

La dyslexie est alors prise en charge, sans être totalement guérie pour autant, par des séances de logopédie mais doit être compensée par des adaptations pédagogiques : il est par exemple important que l’attitude de l’enseignant face à l’enfant dyslexique soit POSITIVE !

Les adaptations pédagogiques renvoient également les enseignants devant les solutions à apporter

+ aux difficultés de coordination + au problème de motricité fine (importance des activités manuelles et psychomotrices) + à la maladresse (importance des activités physiques et rythmiques) + aux problèmes de langage (importance des activités d’expression orale) + aux difficultés d’orientation spatio-temporelle + aux troubles de la concentration et de l’attention… sur fond d’hyperactivité (voir à ce sujet la page "hyperactivité")

A noter aussi que… :

* la méthode globale d’apprentissage de la lecture est désastreuse pour les enfants dyslexiques. A la fin de la période d’apprentissage, il est difficile de détecter les dyslexiques… alors que la méthode traditionnelle le permet. De plus, l’enfant dyslexique éprouve du mal à repartir des mots pour en détailler le contenu phonographique. * on évitera de travailler au même moment les lettres qui ont une ressemblance graphique…


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 971219

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Notre école  Suivre la vie du site Le "Type 8" ? les dys… ?   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2g + ALTERNATIVES

Creative Commons License